Retour  

Les pays d'où l'on vient: un élixir équilibré - juin 12

Un clocher qui capte le premier regard. Là-haut, encerclé d'un ciel bleu chaud qui vibre et laisse entrevoir l'esquisse d'une montagne. Puis ensuite, le blanc présent qui définit les toits et souligne les corniches. Puis encore le blanc grisé des volets, des coiffes des femmes, blanc qui fait resplendir les maisons. Et toutes les résonances nous parviennent et avec elles, l'air de la Provence, l'iode de l'Ouest, la terre de Sienne de Roussillon... Ils sont toujours présents, ces pays d'où l'on... Un clocher qui capte le premier regard. Là-haut, encerclé d'un ciel bleu chaud qui vibre et laisse entrevoir l'esquisse d'une montagne. Puis ensuite, le blanc présent qui définit les toits et souligne les corniches.
Puis encore le blanc grisé des volets, des coiffes des femmes, blanc qui fait resplendir les maisons.
Et toutes les résonances nous parviennent et avec elles, l'air de la Provence, l'iode de l'Ouest, la terre de Sienne de Roussillon...
Ils sont toujours présents, ces pays d'où l'on vient.
Des arbres verts dont l'ombre bleue paraît si puissante.
Quelques lignes plus douces, d'autres brisées, quelque tâche brune pour rehausser le noir... et voilà le granit, le grès, les falaises.
Des traits immédiats et authentiques; la douceur des tons, la force des bleus, l'histoire des pierres blanches, la vie des ombres... et quelques silhouettes qui occupent toute la place.
Avec discrétion, mais sans jamais se faire oublier,
Ils sont toujours là...
Les pays d'où l'on vient !

MC

Il y a là la vie véritable avec ses complexités, ses profondeurs sous-marines, ses afflux ataviques, ses mélanges à doser dans un élixir équilibré.
(au sujet d'Auguste Chabaud, peintre)

 

Créé avec Artmajeur