Retour  

Chroniques du présent - 2016

Acryliques et huiles sur toile Un geste simple pour accéder à la justesse de l’expression, des images tendres et drôles du passé pour agrémenter le souvenir, une stature posée, campée fermement, une expression sincère travaillée sans fioritures. Une cérébralité sans doute complexe, faite de surgissement de l’inconscient et d’un travail en théories, la nature espiègle et facétieuse transmise par des gènes amusés. Un sens pratique aiguisé, une capacité à dénouer, l’instinct en avant, l’invention... Acryliques et huiles sur toile

Un geste simple pour accéder à la justesse de l’expression, des images tendres et drôles du passé pour agrémenter le souvenir, une stature posée, campée fermement, une expression sincère travaillée sans fioritures. Une cérébralité sans doute complexe, faite de surgissement de l’inconscient et d’un travail en théories, la nature espiègle et facétieuse transmise par des gènes amusés. Un sens pratique aiguisé, une capacité à dénouer, l’instinct en avant, l’invention comme moteur. Alchimie des idées et des sentiments au service d’une nature vaillante, d’un caractère travailleur.
Tout cela concourt à la composition de scènes pittoresques, faites de mille rencontres, de mille voyages, contenus dans les mille vies au destin aventureux d’un sang qui brûle et flamboie, qui fait battre le cœur solide, vibrer l’âme nette et sobre de vies riches.
Une peinture puissante confectionnée comme on rêve, de bribes et de parcelles, de souvenirs et de réminiscences, de scènes, de sens, d’images et de sentiments. Trouver l’énigme, des indices de sa résolution avec les yeux qui voient, les atomes qui, unis, réunis, cheminent, des bras pour planter, deux cerveaux pour le spiritualisé et le conceptualisé. Gagner le temps, rendre les couleurs et les traits, humains, naviguer au cœur de son histoire. Elle n’est pas faite pour orner cette peinture, pas seulement, mais elle donne des ailes, de la pierre à bâtir, des outils pour cultiver, des champs à voir fleurir.
Et le nez sous la lune, on contemple le spectacle ; celui qui nous permet d’y croire, celui qui nous permet de dire.

Muriel Cayet

« J’attends, parfaitement heureuse et sereine ; je me sens devenue une créature humaine réelle, une artiste enfin. »
in Cléa - Lawrence Durrell

 

Créé avec Artmajeur