Retour  

Le patrimoine coloriel - 2017

LE PATRIMOINE COLORIEL La période hivernale est un aimant de l’intemporel Une collection privée en souvenirs forts, un effacement de bavardages Au chaud des tricots bleu paon, des bobines singulières, ou seulement belles, Le temps s’écoule, plus lumineux, sans perdre l’esprit, sans âge. Les nuages rapides se succèdent, de la neige au gel, Des manuscrits anciens, un petit joyau caché, une demeure à son image. De la pierre à la lumière, on harmonise, à l’écart de l’artificiel, En faisant passer... LE PATRIMOINE COLORIEL

La période hivernale est un aimant de l’intemporel
Une collection privée en souvenirs forts, un effacement de bavardages
Au chaud des tricots bleu paon, des bobines singulières, ou seulement belles,
Le temps s’écoule, plus lumineux, sans perdre l’esprit, sans âge.

Les nuages rapides se succèdent, de la neige au gel,
Des manuscrits anciens, un petit joyau caché, une demeure à son image.
De la pierre à la lumière, on harmonise, à l’écart de l’artificiel,
En faisant passer ses sentiments, on exprime l’hiver en son ancrage.

Puis vient le beau temps, permanent de nouvelles couleurs,
Le patrimoine coloriel en trompe l’œil,
Tout est en ordre, depuis des lustres nous en avons le secret ou l’honneur
Ceux qui vivent là en connaissent les nuances, le ton sur ton, sans orgueil.

Le jardin s’ouvre sur des pivoines, tout en douceur,
Silencieusement il crée sa quintessence, son instantané,
Un bouquet de saison, précieux comme une forêt d’opale, novateur,
Il sait arrêter le temps, comme un horloger, à pas feutrés.

Muriel Cayet- Janvier 2017

 

Créé avec Artmajeur