Retour  

Sweet-home ou la joyeuse symbolique du foyer - 2017

RASSEMBLER SES TOITS Un frise de jonquilles entremêlées Des ambiances parisiennes en brume diffusée Un carnet bleu de sourires et de larmes oubliés; J’essuie le ciel et mer pour y voir plus clair. Des prairies au bord de l’eau en juillet Des éclairs et des miroirs au fil de l’écume dorée Des sons distincts quand midi vient à sonner Ouvrir la voie toute grande. Pour y rassembler ses toits et son moi, S’aventurer là où tout est possible Parler clairement ou se taire joyeusement, Connaître... RASSEMBLER SES TOITS

Un frise de jonquilles entremêlées
Des ambiances parisiennes en brume diffusée
Un carnet bleu de sourires et de larmes oubliés;

J’essuie le ciel et mer pour y voir plus clair.

Des prairies au bord de l’eau en juillet
Des éclairs et des miroirs au fil de l’écume dorée
Des sons distincts quand midi vient à sonner

Ouvrir la voie toute grande.

Pour y rassembler ses toits et son moi,
S’aventurer là où tout est possible
Parler clairement ou se taire joyeusement,
Connaître les lumières de la nuit et les suivre,
Saisir un aujourd’hui joyeux et délesté
Et comprendre que toute conclusion est indispensable.

La force du verbe anime mon geste quand,
Un éternel présent conduit à recommencer;
Toujours né, toujours vivant pour savoir vraiment connaître,
Sur la lande de l’avenir ne jamais se perdre

Et écrire sur sa page d’images, un espoir immortel.
***
Muriel CAYET - Mai 2017 --------------

L'ESPRIT DES LIEUX

Il existe des lieux littéraires, à la présence pittoresque, au naturel panoramique,
Collègues de l’azur, à l’inspiration in situ, à l’intuition poétique,
Un Trouville universel, un voyage en vérité, un post-scriptum de la passion,
Le rêve de la mémoire d’un abri en Normandie, d’un calendrier sans omission.

Il existe des lieux azuréens qui associent l’air à la mer
Patients comme l’expérience, auteur de droits de citer à l’envers,
Toujours de bonne compagnie pour célébrer le moment ; une allégorie,
Avancent sur le chemin de chaleur, en douceur, une empreinte à l’infini.

Il existe des lieux de gentillesse, des illuminations dans la nuit
Un royaume du vagabondage sous le sage soleil, toujours d’ici
Une bastide d’histoires à Domme ou à Monpazier,
Ou la mémoire prend des notes, filaments de l’esprit, des clés.

***
Muriel CAYET - 2016 -----------


UN ENDROIT POUR ECRIRE

Les hellébores et les roses blanches comme un duo harmonieux
Une variante à l’extérieur, des tilleuls de style classique
Un jardin à dix-sept couleurs, une façade aux traits précis, un camaïeu
A partir du nuancier, le cocon convivial noue des liens, avec la ville magnétique.

Le ciel est toujours d’un bleu sûr,
Il tient ses promesses le temps de la lecture
L’univers qu’on imagine, le soir venu, un état d’esprit plus mûr,
Vaste thème contrastant d’ une vie extraordinaire, une note douce, une gravure.

Au premier coup d’œil, recréer l’atmosphère,
Créer des liens véritables, prôner l’amour des lettres,
Tout faire en rêvant, dessiner un trait net et sobre, une prière,
Un autre monde en tête de chapitre, une belle couverture de l’être.

***
DES MAISONS PLEINES DE RECOINS

Des maisons pleines de recoins
Celui tranquille de l’être
L’autre plus sourd du devenir
Soi-même
Et là-bas, tapi, dans un angle mort
Celui perdu de la désinvolture.

Des maisons pleines de recoins
Qui soutiennent à force de cocons
Qui s’ouvrent sur l’enfance
Un horizon
Qui dissimulent le secret du non-dire
Qui cachent dans les armoires quelques doux souvenirs.
Des maisons pleines de recoins
La poussière accumulée, en chemin
Souffle sur le temps un éole endormi
Qui recouvre d’un drap des amours, les confidences.
Des maisons pleines de recoins
Des escaliers aux étages menant,
Maintenant
L’ascension de ceux qui savent,
Le possible
Des fenêtres qui laissent entrer le temps
Sans mobile.

Des maisons pleines de recoins,
Demandez la préface
Préférez l’épilogue
Des fondations aux frondaisons
La tête en avant
Pendant un long moment
Se penchent, invitent, oscillent.

Qu’il est grand ce passage
Qu’elle est longue cette rue
Qui abritent en tous points
Ces maisons pleines de recoins.

***
Muriel CAYET - 2015

 

Créé avec Artmajeur